La fédération mobilisée sur la formation des salariés en insertion

30 août 2018

Vous êtes ici

Le constat est simple : dans un environnement économique devenu de plus en plus concurrentiel, le parcours d’insertion doit pouvoir aujourd’hui s’appuyer davantage sur l’outil « formation » pour offrir aux salariés en insertion toutes les chances de retrouver un emploi durable.

La mobilisation de la fédération des entreprises d’insertion a payé et aujourd’hui l’actualité de la formation est dense, des moyens nouveaux sont accessibles :

Le projet FPSPP

Ce projet, préparé en Bretagne avec l’ensemble des OPCA et déposé conjointement par AGEFOS, OPCALIA, UNIFAF et UNIFORMATION, a été retenu. Une enveloppe d’environ 600 000 € est affectée à la formation des salariés IAE en Bretagne.

  • Tous les salariés en parcours d’insertion peuvent en bénéficier (même si votre OPCA n’est pas porteur du projet). 100 % des coûts pédagogiques sont pris en charge.
  • Le calendrier est très serré car du fait de la disparition du FPSPP en 2019, les actions de formation devront être engagées avant la fin de l’année et réalisées avant juin 2019.

Le PIC IAE

Opérationnel depuis juillet 2018, il permet d’affecter des moyens importants  à la formation des salariés en insertion (40 M€ au niveau national). Pour la première fois, les réseaux ont obtenu au niveau national une prise en charge des coûts salariaux (50 % pour les EI, ETTI, AI et 10 % pour les ACI).   

  • 2018 : prise en charge jusqu’à 100% des frais pédagogiques, et jusqu’à 50% de la rémunération du salarié pour les Ei et les ETTi. Les OPCA pouvant aller au-delà sur leurs propres fonds. Possibilité d’accès à tous les PIC de droit commun.

  • 2019 : validation par l’Etat d’un niveau de besoin à 88 M€ pour la formation des salariés en parcours d’insertion

Loi avenir professionnel, l’insertion s’est invitée dans la loi :

Expérimentation d’un contrat de professionnalisation IAE pour 3 ans à compter de 2019.

Dans le cadre de la préparation de cette loi, les administrateurs de la fédération des entreprises d’insertion Bretagne se sont mobilisés et ont rencontré 6 députés pour les sensibiliser aux enjeux de la formation des salariés en insertion. Nous regrettons le rejet par les parlementaires et le gouvernement de l’éligibilité des salariés de l’IAE au financement de l’alternance. C’était l’occasion d’un changement profond pour accompagner de façon systémique le développement de la formation.

Pour autant, il faut retenir une avancée significative sur le niveau de financement, qui encore en 2017 était de 0 pour l’IAE. Il devrait être de 90 M€ en 2019 et l’expérimentation contrat de professionnalisation peut ouvrir de belles opportunités.