Entreprises d’insertion par le travail indépendant : cap vers la prolongation de l’expérimentation !

30 juin 2021

Vous êtes ici

L’EiTI en plein développement

Partagé en avant-première avec les 180 participants du webinaire organisé sur l’EiTI, créée en 2018 dans la loi « Pour la liberté de choisir son avenir professionnel », le rapport dresse un premier bilan encourageant, avec déjà dix-neuf EiTI créées, et plus d’une quarantaine à venir. A travers différents témoignages et chiffres clés, le rapport démontre la plus-value du modèle qui répond aux besoins d’un public jusque-là non couvert. En combinant accompagnements socio-professionnel et commercial et mise en relation, l’EiTI permet à plusieurs centaines de travailleurs indépendants de consolider leurs projets de créations d’entreprises.

Pour consolider cette expérimentation, le rapport propose des évolutions du modèle pour l’adapter davantage aux problématiques des travailleurs indépendants en parcours d’insertion. Pour Charles-Edouard Vincent, président de Lulu dans ma rue, les EiTI doivent aujourd’hui répondre à trois enjeux majeurs  : « la création d’un cadre réglementaire souple pour poursuivre la construction d’un modèle innovant dans une logique d’expérimentation ; la création d’activité économique pour des personnes peu qualifiées, ce qui représente un challenge d’envergure ; et la pleine reconnaissance du travail indépendant dans la famille de l’insertion par l’activité économique et au sein de l’action sociale plus largement. Aujourd’hui nous sommes, tous ici, les pionniers de ce nouveau modèle et je soutiens avec force et engagement les projets qui souhaitent devenir EiTI ».

Une prolongation législative à mettre en place au second semestre

Dans ce cadre, la ministre chargée de l’Insertion, Brigitte Klinkert, a confirmé son soutien à la prolongation de l’expérimentation : « J’ai vu sur le terrain combien l’entreprise d’insertion par le travail indépendant - l’EiTI - est un modèle qui fonctionne. Malgré la crise, les EiTI ont permis d’accompagner de nombreuses personnes vers un emploi durable avec le soutien du plan de relance pour l’inclusion. C’est pourquoi je souhaite prolonger l’expérimentation au-delà de 2021 pour permettre le développement des solutions d’insertion par le travail indépendant ».

Fort de ce soutien, plusieurs pistes d’amélioration sont évoquées dans le rapport pour permettre à l’entreprise d’insertion par le travail indépendant de continuer à grandir afin d’accompagner toujours plus de personnes vers l’emploi durable. L’EiTI a un rôle clef dans la sécurisation du travail indépendant comme le réaffirme Luc de Gardelle, président de la fédération des entreprises d’insertion : « L’EiTI démontre que le travail indépendant n’est pas forcément synonyme de précarisation. C’est un outil qui, en développant un accompagnement juste et adapté, démontre toute la pertinence du travail indépendant, y compris pour les personnes les plus fragiles. En tant qu’entrepreneur, je dois dire que c’est un message qui est particulièrement fort pour moi et que je soutiens pleinement pour qu’il continue à s’essaimer ».

Téléchargez le communiqué de presse et le rapport ICI.