EiTI : quand la Bretagne vous gagne !

04 octobre 2022

Vous êtes ici

La collaboration entre SATO Relais, l’ADIE et BGE Finistère a permis de créer la toute première Entreprise d’Insertion par le travail indépendant (EiTI) dans le Pays de Brest, en Bretagne. Ce projet a été accompagné pendant un an par la fédération des entreprises d’insertion.

En activant des passerelles entre le salariat et le travail indépendant, cette EiTI bretonne propose de réfléchir à de nouvelles pistes pour les personnes accompagnées par les structures d’insertion du Pays de Brest, comme pour des micro-entrepreneurs déjà accompagnés par l’ADIE et BGE et/ou rencontrant des difficultés à vivre de leur activité d’indépendant. 

Cette EiTI vise à apporter une nouvelle solution aux publics pour lesquels le salariat n’est pas la bonne réponse, ou pour lesquels il est nécessaire d’aménager leur activité professionnelle par des temps partiels entre salariat et travail indépendant. En effet, le travail indépendant peut être adapté à certaines situations personnelles ne permettant pas de s’accommoder au cadre du travail salarié classique, en assurant une grande flexibilité dans l’élaboration des parcours d’insertion, et tout en rendant la personne plus autonome dans la construction de celui-ci.

Vincent Capart de BGE remarque que « depuis de nombreuses années, les structures d’accompagnement à la création d’activité collaborent avec les services publics de l’orientation professionnelle (Pôle emploi, APEC, Conseil en Evolution Professionnelle, …), ce qui a permis de créer des passerelles entre le monde du salariat et de l’entrepreneuriat » pour accompagner les trajectoires professionnelles de personnes en recherche d’emploi et/ou en activité. 

En revanche, ces passerelles sont bien moins nombreuses avec les structures d’insertion, alors que l’entrepreneuriat se découvre lors de la mise en œuvre du projet du travailleur indépendant. David Levaufre du Groupe SATO constate, d’ailleurs, une certaine invisibilité de ces salariés en insertion qui auraient le projet de créer une activité en tant qu’indépendant : « On ne questionnait pas le public sur un projet de création d’activité car jusqu’à présent on se définissait comme pourvoyeur d’emplois salariés. Depuis notre volonté d’aller sur un projet d’EiTI, on estime aujourd’hui qu’au moins un tiers des salariés accompagnés ont au moins une idée ou un projet de travail indépendant ».

Créée en 2018, l’expérimentation EiTI vise à accompagner les travailleurs indépendants relevant de l’insertion par l’activité économique (IAE) vers une véritable autonomie professionnelle et, par son apport d’affaires, à soutenir le développement de leur activité. Selon Fabienne Kerzerho de l’ADIE« avec l’émergence de l’expérimentation EiTI au sein de cet écosystème de l’IAE, des collaborations avec les structures de la création d’entreprise méritent donc d’être renforcées pour accompagner les aspirations de ces publics ».

Sur le Finistère, on compte environ 2 000 travailleurs indépendants inscrits au RSA. En proposant une EiTI sur le Pays de Brest, SATO Relais propose d’accompagner une vingtaine de micro-entrepreneurs sur la période de septembre 2022 à décembre 2023. Elle ouvre ainsi de nouvelles perspectives d’activité au public à la porte du travail indépendant, rencontrant des freins socio-professionnels. En partenariat avec l’ADIE et BGE, elle s’appuie sur la complémentarité de leurs cœurs de mission respectifs, celles d’un acteur de l’IAE et celles de deux acteurs de la création d’activité. SATO Relais intervient sur trois volets : levée des freins socioprofessionnels du public, accompagnement de leurs démarches administratives et mise à l’emploi (via l’apport d’affaires). Tandis que BGE et l’ADIE s’occupent du développement de leurs compétences en gestion administrative et financière, commerciales, en marketing et en communication. L’efficience produite par cette mutualisation des moyens comme des compétences est une bonne garantie d’un accompagnement de qualité au service des parcours d’insertion professionnelle. 

 

La fédération des entreprises d’insertion est le premier réseau d’adhérents EiTI. A ce titre, elle anime pour ses adhérents des groupes de travail pour accompagner cette expérimentation. De même, elle accompagne tout porteur de projet EiTI du montage de projet à la rédaction du DUI, au passage en CDIAE. Pour plus d’informations, n’hésitez pas à envoyer un mail à eiti@lesentreprisesdinsertion.org.